Les rapports entre le conteur et son conte, selon Jihad Darwiche

conte_oriental

 

J’ai lu cet automne Le conte oriental de Jihad Darwiche (coll. « L’espace du conte », éditions Édisud, 2001) .  Si le livre contient de l’information intéressante sur la place du conte dans la culture libanaise, ainsi que plusieurs jolies histoires (dont celle, très belle, de “Antara ibn Chaddad” qui me touche particulièrement…) ce sont surtout les dernières pages que j’ai retenues.  Il est beaucoup question de la relation entre le conteur et ses contes. Continuer la lecture de « Les rapports entre le conteur et son conte, selon Jihad Darwiche »